Comment ça marche pour acheter des actions ?


Comment ça marche pour acheter des actions ?

Acheter des actions, comment ça marche ? N'importe qui peut-il en acheter ? Quelles sont les conditions nécessaires pour pouvoir s'en procurer ? Des questions aussi pertinentes les unes que les autres. Pour pouvoir acquérir des actions sur les marchés financiers, il faut avoir un minimum de connaissance. Sinon, on prend le risque d'être le pigeon des autres. Surtout sur les marchés boursiers, où il y a des gagnants et des perdants comme dans les jeux de hasard.

Où peut-on acheter des actions ?

Chacun peut acheter des actions que ce soit sur le marché primaire ou le marché secondaire. Sur le marché primaire, il suffit de souscrire à une action émise par une entreprise.

En achetant ces actions, l'acquéreur devient actionnaire ou copropriétaire de l'entreprise en question. Si l'entreprise n'émet pas de nouvelles actions, l'investisseur peut acheter des actions auprès des actionnaires de la société. Une fois, les actions acquises, il peut les revendre sur le marché secondaire (bourse).

Acheter des actions, comment ça marche du côté du marché boursier ? Par rapport au premier type de marché évoqué, la bourse est un peu plus complexe. Pour ne pas se faire duper, l'idéal serait de connaître les rouages du marché boursier, avant d'acheter des actions.

Que faut-il savoir pour acheter des actions en bourse

Investir en bourse, c'est comme jouer à un jeu de hasard. On peut gagner et on peut perdre, l'essentiel est de savoir comment s'y prendre pour gagner.

La première chose à faire est de créer un compte titres auprès d'un établissement financier, une société de bourse ou un courtier en ligne. Ensuite, il faut choisir la forme d'action : actions au porteur ou actions de forme nominative.

En ce qui concerne les actions au porteur, l'investisseur n'intervient pas directement sur le marché, mais doit faire appel à un intermédiaire. Cette forme est l'idéale pour les acquisitions à court terme. Toutefois, avec cette forme, l'investisseur ne reçoit aucune information venant de l'entreprise dont il détient les actions.

En revanche avec la forme nominative, l'investisseur et l'entreprise détiennent chacun des informations concernant l'autre. Pour un investissement à long terme, c'est la forme d'action idéale. Le petit plus offert par cette forme d'action est le fait d'avoir un droit de vote deux fois supérieur aux autres dans les sociétés cotées dont les actions sont détenues par l'investisseur.

?

Les frais liés à un investissement en bourse

La bourse fonctionnant à partir d'ordre, enregistré dans un document appelé carnet d'ordre, des frais sont nécessaires pour enregistrer et exécuter ces ordres, ces frais ne sont autres que les frais de courtage. Il y a également les droits de garde, ce droit sert à garder comme son nom l'indique les titres des investisseurs.

Pour éviter les risques, il est important de connaître et de retenir certaines recommandations, à savoir, toujours garder une preuve écrite de tous les ordres émis ; mais aussi, s'assurer que tous les ordres sont bien transmis à l'intermédiaire habilité (société de bourse, courtier en ligne).

Cette évolution du marché boursier ne laisse plus de place à une vraie analyse financière, selon le financier Cyrille Vernes. Or, pour investir efficacement il faut procéder à une analyse profonde. Par ailleurs, dresser une stratégie à long terme à partir des événements du moment est une très bonne idée d'après cet Expert en Finance, Cyrille Vernes.